Traitements de fond

Dans tous les cas, seul l'avis du médecin spécialiste est à considérer. Les informations ci-dessous sur les traitements sont données à titre indicatif

Quand proposer un traitement de fond ?

Compte-tenu de la mise en jeu du pronostic vital du patient lors de crises sévères, notamment d’œdème laryngé, il est essentiel de limiter la survenue de ces crises chez les patients “à risque”. 

L’indication d’instauration d’un traitement de fond a donc été définie sur les critères suivants: 

  • lorsque le patient présente au moins une crise sévère par mois ;
  • lorsqu’il est limité ou gêné dans sa vie quotidienne au moins 5 jours par mois ;
  • lorsqu’il a déjà présenté un épisode d’œdème laryngé ;
  • dans les cas où le patient ne dispose pas sur lui ou à proximité de traitement spécifique d’urgence pour les crises sévères.

Il est également primordial de considérer l'efficacité des traitements, par rapport à la posologie. En effet, si un dosage très  important est nécessaire pour que le produit se révèle efficace, bien considérer les risques associés aux effets secondaires (surtout chez les femmes avec prise de Danazol)

Le traitement de fond repose sur 2 molécules : l’acide tranexamique et le danazol.

Exacyl

Posologie à adapter suivant efficacité et risques en relation avec les  effets secondaires. Ce médicament n'est pas efficace chez de nombreux patients.

Danatrol

Posologie à adapter suivant efficacité et risques associés aux effets secondaires. La posologie efficace  la plus faible doit être recherchée par ajustement progressif des dosages.